Le panier ne contient aucun article

Ajouter au panier
Parution2015
Nombre de page128 pages
Reliurerelié
Dimension16x21 cm
Contenuillustrations couleur et nb
ISBN9782884743709

Chez Gustave Roud

Une demeure en poésie

Collectif sous la direction de Anne-Frédérique Schläpfer, photographies de Philippe Pache et de Gustave Roud

Pendant presque 70 ans, l’écrivain et photographe Gustave Roud a vécu dans une ferme bourgeoise de Carrouge dans le Jorat vaudois. Cette demeure reste un lieu incontournable pour comprendre les liens et les amitiés en poésie. La maison accueille de nombreux jeunes poètes de l’après-guerre, leur laissant un souvenir saisissant. Elle représente un lieu exceptionnel de rencontre mais aussi d’écriture que Gustave Roud a mis en scène et photographié.
Ce livre rassemble les photographies réalisées par Philippe Pache avant les travaux de rénovation de la maison, ainsi que les clichés pris par Gustave Roud de son espace de vie et de travail. Les récits de Philippe Jaccottet, Georges Borgeaud et Pierre-Alain Tâche viennent rappeler le moment envoûtant de la visite à l’auteur. Entrer dans cette demeure, c’est parcourir des lieux où rayonne encore l’intensité de la poésie.

Antonio Rodriguez, président de l'Association des Amis de Gustave Roud, professeur de littérature française à l'Université de Lausanne, poète, auteur de plusieurs articles sur Gustave Roud. Il a édité Vues sur Rimbaud chez Fata Morgana (2011). Son dernier recueil, Big bang Europa, paraît chez Tarabuste en juin 2015. 

Anne-Frédérique Schläpfer, assistante au Département de langue et de littérature françaises de l’Université de Genève, prépare une thèse sur les approches transnationales de la littérature à partir du cas des romancières suisses Catherine Colomb, Alice Rivaz et Monique Saint-Hélier.

Textes de Georges Borgeaud, Philippe Jaccottet, Pierre-Alain Tâche. Photographies de Philippe Pache et de Gustave Roud.

 

ANNEE GUSTAVE ROUD 2015 - Quatre expositions:

- "Gustave Roud. Les traces éparses du paradis", du 8 octobre au 13 décembre 2015, Musée d’art de Pully .

- "Gustave Roud. Correspondances électives", du 16 septembre 2015 au 31 janvier 2016,  Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne, site Riponne.

- "Gustave Roud. Le monde des signes et l’univers des choses", du 27 juin au 25 octobre 2015, Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature, Montricher.

- "Roud - Burnand, deux visions de la campagne",  dès le 18 mai 2015, Musée Eugène-Burnand, Moudon.