Le panier ne contient aucun article

Ajouter au panier
Parution2010
Nombre de page192 pages
Reliurebroché
Dimension16.8x23.3 cm
Contenuillustrations nb
ISBN9782884741910

Gaulois et Gallo-romains à Vertillum

160 ans de découvertes archéologiques

Collectif Sous la direction de Jacky Bénard

Une documentation considérable a été accumulée lors des fouilles conduites sur le site archéologique de Vertault (Côte-d’Or), entre 1846 et 1938. Cet ouvrage abondamment illustré met à la disposition d’un large public les principaux enseignements que l’on peut tirer de cette documentation. À la fin de l’indépendance gauloise, le site fut d’abord celui d’un oppidum secondaire des Lingons, puis pendant toute la période gallo-romaine celui d’un chef-lieu de pagus, Vertillum. Vertault est un exemple unique au nord des Alpes d’agglomération dont on peut lire le plan quasi intégralement ; ce plan est restitué à partir des croquis annuels de fouilles et des données des prospections aériennes. Il permet de saisir l’organisation du tissu urbain (voirie, place, monuments publics) et celle de plusieurs dizaines de maisons. L’étude, par des spécialistes, de l’abondant et riche mobilier déposé au musée du Pays châtillonnais, permet de redonner vie au quotidien de ce passé, aussi bien dans le domaine privé que dans les activités de production et d’échanges.

L’enseignement des fouilles anciennes est heureusement complété par deux fouilles récentes menées à proximité immédiate de l’oppidum. L’une a retrouvé, sous un temple gallo-romain, des dépôts de chevaux et de chiens enfouis dans des fosses après sacrifice. L’autre a exploré un site principalement d’époque gauloise qui a dû fonctionner, pendant un temps, comme site de banquets rituels. Sur ce site, l’étude conjointe des données archéologiques et géologiques a permis de mettre en évidence la forte incidence des activités humaines sur l’environnement : en quelques décennies du premier siècle de notre ère, le paysage naturel de la plaine alluviale de la Laigne a été définitivement transformé.