Le panier ne contient aucun article

Ajouter au panier
Parution2011
Nombre de page320 pages
Reliurebroché
Dimension12x17.5 cm
Contenuillustrations nb
ISBN9782884745963

La maison paysanne

histoire d'un mythe

François Ruegg

La maison est comme le vêtement, elle abrite et révèle à la fois celui qui y demeure. Objet premier de l’activité humaine mais aussi symbole cosmologique, elle demeure pourtant un sujet marginal de l’anthropologie sociale. Pour les historiens et les architectes, la maison rurale n’est encore le plus souvent que l’ombre des palais et des temples. Les voyageurs en revanche nous ont laissé des observations et des croquis précieux sur cet habitat.
La maison paysanne demeure un des emblèmes les plus significatifs des cultures, censée incarner l’âme du lieu, car l’organisation de l’espace domestique nous parle de l’intimité de la vie de l’habitant et semble définir son identité. « Dis-moi où tu habites… ».
En quoi la maison paysanne consiste-t-elle vraiment ? Estelle un objet à classer en fonction de typologies forgées par les architectes et les ethnographes, ou un produit de l’imaginaire et d’une certaine idée de la vie rurale, née au 19e siècle ? L’ambition de ce livre est de faire

Après des études de Lettres à Genève et d’ethnologie à Paris, François Ruegg s’établit à Vienne et fait plusieurs longs séjours de recherche dans les pays de l’Europe centrale et du sud-est (Roumanie, Yougoslavie, Pologne) où il étudie sur le terrain l’architecture rurale. Sa thèse de doctorat porte sur les antécédents de l’architecture populaire de cette région, à savoir l’entreprise de colonisation autrichienne du Banat au 18e siècle. Il s’engage ensuite dans les organisations internationales, puis revient à l’enseignement, à partir de 1999, en tant que professeur à l’Université de Fribourg, où il enseigne entre autres l’anthropologie de l’environnement construit, et professeur associé à l’Université de Bucarest. Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages.