Le panier ne contient aucun article

Ajouter au panier
Parution2009
Nombre de page376 pages
Reliurebroché
Dimension14.5x21.5 cm
Contenuillustrations nb et couleur
ISBN9782884748063

À seconde vue

Thèmes en anthropologie

Pierre Centlivres

Faire de l’ethnologie n’est pas simplement une manière de voyager. Les essais réunis dans ce livre témoignent d’une recherche systématique d’intelligibilité, qui s’exerce aussi bien dans un retour sur l’histoire et les débats de l’ethnologie que dans l’analyse des faits sociaux eux-mêmes. Pierre Centlivres, rompant avec les oppositions convenues entre « ici » et «là-bas », entre sociétés traditionnelles et sociétés contemporaines, déchiffre le quotidien le plus banal, repère ses normes implicites et met au jour ses connexions discrètes. La première partie, « Figures », présente trois épisodes liés à des personnages qui ont occupé une place marquante dans le champ de la discipline dans la première moitié du vingtième siècle, mais qui touchent également à l’histoire tourmentée de l’époque, Arnold Van Gennep, George Montandon et Julius Lips. La deuxième reprend un questionnement commun à l’ensemble des sciences sociales à propos de notions telles que race, racisme, culture et civilisation. La troisième, enfin, propose un ensemble de textes sur l’image, aussi bien celle que l’ethnologue rencontre sur le terrain et qui fait partie de l’environnement de ses informateurs que celle dont la présence parfois scandaleuse fait naître l’émotion, le rejet ou l’adhésion.

Pierre Centlivres, ethnologue, a longtemps vécu et travaillé en Afghanistan. Professeur honoraire de l’Université de Neuchâtel, ancien directeur de l’Institut d’ethnologie, il est l’auteur d’une douzaine de livres.
Revoir Kaboul. Chemins d’été, chemins d’hiver entre l’Oxus et l’Indus, écrit avec Micheline Centlivres-Demont, a reçu le prix « Asie » 2007 de l’Association des Écrivains de Langue Française.