Le panier ne contient aucun article

Ajouter au panier
Parution2009
Nombre de page208 pages
Reliurerelié cartonné
Dimension24.5x32.5 cm
Contenuillustrations nb
ISBN9782884746090

Calcutta

Jean-Claude Carrière, Sylvain Savolainen

Toucher le fond de Calcutta, ce serait approcher la complexité du monde. Depuis trois siècles, Calcutta est une matérialisation de l’histoire de l’Europe et de l’Asie : colonies, avènement du capitalisme, guerres mondiales, décolonisation, communisme, mouvements de populations, balbutiements de l’humanitaire, religion, arts, science, tout est passé par là, tout a imprimé une trace dans la ville et l’âme de ses habitants.
C’est ce que veut saisir l’objectif de Sylvain Savolainen. Évitant les lieux communs de l’exotisme ou du misérabilisme, multipliant les angles de vue, les situations et les thèmes, il se laisse happer par le bouillonnement du lieu. De cette traversée, le lecteur sort grisé, déboussolé, comme ployant sous le poids de la ville. Mais il ne saurait être question de l’abandonner devant une masse d’images s’enchaînant en vrac, en le laissant y chercher un fil hypothétique. Un guide l’accompagne tout au long du parcours.
Ce guide, c’est Jean-Claude Carrière. Son commentaire prend la forme de légendes approfondies, de brefs articles ou chapitres qui prolongent les images et leur ajoutent le contrepoint de réflexions, de repères historiques et culturels, d’anecdotes personnelles. On aboutit à un livre surprenant, multiple, appelant une lecture non-linéaire. Comme dans un puzzle, chaque bribe restitue une partie de la présence, de la respiration même de Calcutta.

Né le 5 février 1972 en Suisse, Sylvain Savolainen a commencé son activité de photographe et de reporter après une coopération humanitaire à Calcutta. Représenté aujourd’hui par les agences Cosmos, à Paris, et Grazia Neri, à Milan, son travail est régulièrement publié par les grands journaux et magazines de la presse internationale. En 2007, un reportage qu’il réalise en Sierra Leone remporte le Swiss Press Photo du meilleur reportage de l’année à l’étranger. Parallèlement, il effectue des documentaires et des reportages pour la Radio Suisse Romande, France Inter et France Culture.

Né en 1931 dans une famille de viticulteurs languedociens, Jean-Claude Carrière publie à 26 ans son premier roman, Lézard. À la même époque, il rencontre Pierre Etaix et Jacques Tati avec qui il co-signe des courts et des longs métrages. Son talent s’exprime à travers tous les genres littéraires, du roman à l’essai en passant par l’écriture de scénarios – pour Luis Buñuel, Louis Malle, Jean-Luc Godard, Milos Forman, Jean-Paul Rappeneau ou Volker Schlöndorff.
Parallèlement, il poursuit une carrière de dramaturge et adaptateur, aux côtés entre autres de Jean-Louis Barrault et Peter Brook. Celui que Buñuel appelait « le petit paysan qui s’émerveille de tout » est aussi un grand voyageur qui a parcouru l’Inde pendant vingt ans. Il a rapporté de ce long voyage un
Dictionnaire amoureux de l’Inde et un livre d’entretiens avec le Dalaï-Lama, La force du bouddhisme.