Catégories : , Étiquette :

Carnets d’architectes n° 4 – Auguste Perret
Joseph Abram
coédition Infolio / Éd. du Patrimoine

ISBN 9782884741828

CHF 32.00

Carnets d’architectes n° 4 – Auguste Perret

Auteur

Parution

Format

16.5 x 21 cm

Nombre de page

216 pages

Reliure

broché

Contenu

illustrations couleur

ISBN

9782884741828

Auguste Perret (1874-1954) est l’une des figures marquantes de l’architecture du XXe siècle. Architecte et entrepreneur, il a joué un rôle de premier plan dans la définition d’une esthétique spécifique au béton armé. Il a exercé, à travers ses édifices savants et rigoureux, comme à travers ses écrits théoriques et son enseignement, une influence considérable jusqu’à la fin des années 1950. Dans cette monographie, l’auteur s’attache à l’analyse des œuvres majeures construites à Paris avant 1940, qu’elles appartiennent au domaine privé ou public. L’immeuble de la rue Franklin, le théâtre des Champs-Elysées, l’église du Raincy, la salle Cortot, le mobilier national et le musée des travaux publics révèlent l’originalité autant que la modernité de la pensée créative de cet intellectuel constructeur.

La collection « Carnets d’architectes » devrait s’imposer par sa ligne graphique et la qualité de son contenu : - l’œuvre d’un classique du 20e siècle est restituée grâce à une iconographie abondante ; - le texte, informatif, va directement à l’essentiel ; - la mise en page est claire, immédiatement lisible.

Architecte de formation, Joseph Abram est professeur à l’École d’architecture de Nancy. Il a mené, dans le cadre du Laboratoire d’histoire de l’architecture contemporaine, de nombreuses recherches sur les tendances rationalistes en France. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont L’architecture moderne en France, 1940-1966. Du chaos à la croissance (Picard, 1999), Devanthéry & Lamunière (Birkhaüser, 2005), Le Corbusier à Briey (J.-M. Place, 2006), Diener & Diener (Phaidon, 2010). Il a dirigé (avec Jean-Louis Cohen et Guy Lambert), l’Encyclopédie Perret (Monum/IFA, 2002) et réalisé le dossier «Unesco» de la Ville du Havre (classement en 2005).

Choix de la devise
CHF Franc suisse
EUR Euro