Le panier ne contient aucun article

Ajouter au panier
Parution2010
Nombre de page288 pages
Reliurebroché
Dimension12x18.2 cm
ISBN9782884748520

Contes et légendes de la Suisse héroïque

Gonzague de Reynold

Ce recueil réunit des légendes populaires, des récits historiques, repris et mis en forme par de Reynold. Publié en 1914, il s’inscrit dans la tradition folkloriste des romantiques, avec en sus une touche particulière – la marque de l’auteur – qui consiste à associer une forte présence de la référence historiographique à un non moins fort travail d’élaboration formelle. Au résultat, on a une sorte de vision poétique de l’histoire, de l’Antiquité, voire de l’aube de l’humanité aux Temps modernes. Nous sommes en Suisse, bien sûr, mais nous sommes aussi à l’époque romaine, dans la vie des saints, dans les forêts de l’époque médiévale, dans les guerres de la Renaissance et de la Réforme – bref, en Europe.

De brefs récits, l’exotisme des légendes et des temps lointains : au rayon littérature, un petit livre charmant et bon marché.

Aristocrate et comte fribourgeois, nostalgique du passé aristocratique de la Suisse et ennemi farouche du radicalisme incarné par le Parti radical-démocratique, Gonzague de Reynold est un intellectuel, un historien et un poète. Après des études à la Sorbonne et à l’Institut catholique de Paris, il enseigne la littérature française aux universités de Berne (1915) puis de Fribourg (1931). En 1904, il crée à Genève, avec Ramuz et les frères Charles-Albert Cingria et Alexandre Cingria, la revue « La Voie latine ». En 1932, il est le premier vice-président de la Commission de coopération intellectuelle de la Société des Nations (ancêtre de l’UNESCO). En 1955, il reçoit le Prix Schiller.