UGS : 9782889680184 Catégories : , , Étiquettes : ,

Festival marketplaces, entre postérités et discontinuités. Après la régénération urbaine
Sandra Guinand
ISBN 9782889680184

 

 23.00

Rupture de stock

Festival marketplaces, entre postérités et discontinuités Après la régénération urbaine

Auteur

Parution

Format

15.5 x 21 cm

Nombre de page

152 pages

Reliure

broché

Contenu

illustrations

ISBN

9782889680184

Les festival marketplaces, projets qu’on retrouve à Baltimore, New York, San Francisco, et ailleurs aux États-Unis, ont été initiés par un promoteur du nom de James Rouse. Avec l’architecte Benjamin Thompson, il a commencé dans les années 1970 par transformer, à Boston, un marché de gros en espace de boutiques et de restaurants. Il a ensuite réitéré, sous un principe identique et avec la même équipe, l’opération dans d’autres villes américaines. Le concept urbain de festival marketplace était né.
Marquant l’histoire urbaine des États-Unis, les festival marketplaces ont servi de modèles aux plans de redéveloppement de front d’eau en Europe. Ils ont inspiré directement ou indirectement de nombreux aménagements urbains comme ceux de Manchester, Lyon, Bilbao, Hambourg, Dunkerque ou encore Lisbonne.
Que sont devenus ces projets, érigés en modèle, plus de 30 ans après? Revisiter ces lieux quelques décennies plus tard permet d’opérer un recul critique sur ces projets, leur évolution et de réaliser un premier bilan quant à leur pérennité. Le propos de l’ouvrage est en somme une invitation à l’étude de la «post-régénération urbaine».

Sandra Guinand est urbaniste et géographe, titulaire d’un doctorat en géosciences et environnement de l’Université de Lausanne et en géographie de l’Université Paris 1-Sorbonne. Elle enseigne au Département de géographie et d’études régionales de l’Université de Vienne. Elle est chercheuse associée à l’EIREST (Groupe interdisciplinaire de recherche sur le tourisme) de l’Université de Paris 1-Sorbonne. Elle a été chercheuse invitée du Fonds national suisse pour la recherche scientifique au Center for place, culture and politics du Graduate Center, City University of New York et à l’Université Johns Hopkins de 2014 à 2016, puis à l’Université de Vienne de 2016 à 2018.
Ses intérêts de recherche se concentrent sur les projets de régénération urbaine, les transformations socio-économiques du paysage urbain, avec un accent particulier sur les processus patrimoniaux, les partenariats public-privé et le tourisme.

Choix de la devise
EUR Euro