Le panier ne contient aucun article

Parution2017
Nombre de page176 pages
Reliurerelié
Dimension23x28 cm
Contenuillustrations couleur
ISBN9782884748322

L'effet boomerang

Les arts aborigènes et insulaires d'Australie

MEG Sous la direction de Roberta Colombo Dougoud

Les arts de l’Australie autochtone présentent une extraordinaire variété de styles et de techniques qui vont de la production d’objets en bois à la peinture corporelle ou sur écorce, jusqu’à l’utilisation de filets de pêche, ou aux photographies et installations digitales. Le point commun de ces formes artistiques hétérogènes : le lien avec le territoire, avec le temps de la création, mais également avec les luttes menées pour la reconnaissance des droits des populations autochtones. L’art constitue aujourd’hui un outil de survie et de reconnaissance culturelle et politique.

C’est ce que soutient l’exposition du MEG dont le titre « L’effet boomerang » évoque la relation entre les musées et les populations source, à l’heure où les musées se doivent de relier les objets à leur histoire et à leurs producteurs, et de collaborer avec les acteurs concernés dans un processus de partage des connaissances et de restitution virtuelle.

Exposition «L’effet boomerang. Les arts aborigènes d’Australie» au Musée d’ethnographie de Genève du 18 mai 2017 au 7 janvier 2018.

Roberta Colombo Dougoud est conservatrice au Musée d’ethnographie de Genève (MEG) depuis 1999 et chargée de cours à l’Université de Fribourg (Suisse). Elle a mené des recherches sur le terrain en Papouasie-Nouvelle-Guinée, au Maroc et en Italie. Elle a été commissaire de plusieurs expositions, notamment « Bambous kanak. Une passion de Marguerite Lobsiger- Dellenbach », « Traces de rêves. Peintures sur écorces des Aborigènes d’Australie » dont les ouvrages sont parus chez le même éditeur.