Le panier ne contient aucun article

Ajouter au panier
Parution2013
Nombre de page176 pages
Reliurebroché
Dimension12x17.5 cm
Contenuillustrations nb
ISBN9782884747141

La ville évanescente

Frank Lloyd Wright Traduction et introduction de Claude Massu

Dans The Disappearing City, publié en 1932, Wright expose pour la première fois les grandes lignes de son fameux projet de ville de l’avenir. Dans les premiers chapitres, il présente une critique des métropoles de son époque (essentiellement New York et Chicago) à qui il reproche d’être des espaces trop denses, concentrés et anonymes. La suite est consacrée à la présentation des principes et des programmes architecturaux de sa ville idéale, «Broadacre City», ainsi dénommée car chaque famille y disposerait d’une parcelle d’une acre. Pour la première fois, l’auteur y expose ses propositions pour une Amérique agraire et largement décentralisée.

Le livre offre une passionnante analyse de la société urbaine américaine des années 1930, en même temps qu’il demeure le modèle des théories dites du «désurbanisme» et à ce titre fait figure de classique.

Frank Lloyd Wright (1867-1959) est considéré comme l’un des plus grands architectes de l’histoire des Etats-Unis, voire pour certains le plus important. Son œuvre concerne aussi bien les maisons particulières que des réalisations aussi célèbres que le musée Guggenheim à New York. Il a également laissé de nombreux écrits.