Le panier ne contient aucun article

Ajouter au panier
Parution2013
Nombre de page180 pages
Reliurebroché
Dimension12x18 cm
ISBN9782884748698

Labyrinthes

Louis-Paul Guigues Postface d'Henri Raynal

Les livres de Louis-Paul Guigues ont la grâce de certains récits mystiques et l’envoûtement des contes. Labyrinthes est son premier roman, publié chez Gallimard en 1947. D’emblée – le titre le dit bien –, les personnages de Guigues nous introduisent sur la scène de nos vies en même temps qu’à l’intérieur de notre théâtre mental. Des personnages qui tentent de déchiffrer les signes du destin et qui arpentent un univers où le « mystère » n’est pas un vain mot. C’est qu’il s’agit d’approcher de l’énigme fondamentale et sacrée de la vie, et, s’en approchant, de l’appréhender jusqu’en sa disparition, ou plutôt, jusqu’en ses métamorphoses. Amour, art, vie, mort, religion s’imbriquent et se mêlent, et se noueront dans l’étrange assomption, terrestre et céleste à la fois, d’un étonnant modèle féminin...

Un style, une atmosphère, un mystère : que demander de plus ?

Louis-Paul Guigues est l’auteur de merveilleux récits, qui avaient beaucoup impressionné des écrivains comme Butor, Jaccottet, Klossowski ou Thomas – citons Lisbeth (1953), La Dernière Chambre (1958), Le Château bégayant (1984) ou encore Exeunt (1991) – et de traductions qui ont marqué leur temps – comme Le Livre des dialogues de Catherine de Sienne (1953) ou la Vita nova de Dante (1974). 
Né à Gênes en 1902, il mourra à Paris en 1996, après une vie passée à guetter la beauté et la grâce. La réédition, revue et corrigée, de Labyrinthes (1947), inaugure l’édition des œuvres complètes de Guigues en collection de poche. Une occasion unique de découvrir l’une des plus mystérieuses œuvres romanesques de la seconde moitié du XXe siècle.