Le panier ne contient aucun article

Ajouter au panier
Parution2012
Nombre de page128 pages
Reliurebroché
Dimension12x18.2 cm
Contenuillustrations nb
ISBN9782884748568

Le centenaire de Jean-Jacques

Louis Dumur

Louis Dumur

Nous sommes à Genève, au Collège. On va fêter le centenaire de Rousseau. Les élèves se divisent en deux camps, les pour et les contre. Faut-il fêter le grand homme, le républicain, le révolutionnaire, père de la démocratie moderne et modèle d’une jeunesse progressiste, ou conspuer l’homme qui a brisé la tradition et foulé aux pieds les vertus anciennes, le pécheur et le père indigne ? Sur le mode caustique, récit d’une guéguerre civile sur fond de débat sur les valeurs universelles.

Un petit roman léger par un des pères fondateurs du Mercure de France.

Louis Dumur, né à Genève en 1860 et mort le 28 mars 1933, est un romancier, poète et dramaturge français d’origine suisse. Après avoir fondé la revue La Pléiade avec Édouard Dubus et George-Albert Aurier, il est avec Alfred Valette l’un des fondateurs du nouveau Mercure de France, dont il est rédacteur en chef en 1889 et secrétaire général en 1895. Ses romans s’inscrivent dans la mouvance dite fin-de-siècle. Après la Première Guerre mondiale, il se consacre à l’écriture de romans revanchards en rupture avec son souci esthétique antérieur.