Le panier ne contient aucun article

Ajouter au panier
Parution2018
Nombre de page176 pages
Reliurebroché
Dimension12x18 cm
ISBN9782884749725

Le château bégayant

Louis-Paul Guigues

Récit d’évasion, fuite musicale ou encore soliloque qui demande à être lu à voix haute, Le Château bégayant marque un tournant dans la production littéraire de Louis-Paul Guigues. Paru pour la première fois en 1984, ce texte aussi dense qu’inclassable – tant il déjoue les codes et les genres – se caractérise par une structure de type hélicoïdal, dont les refrains et les variations sur un même thème amplifient progressivement la portée métaphorique. Comme toujours chez Guigues, la recherche du «mot juste» se transforme, page après page, en quête d’absolu. Mais ici une certaine ironie conduit le lecteur à l’interpréter comme une preuve et une remise en cause tout à la fois de la folie du narrateur.

Louis-Paul Guigues est l’auteur de merveilleux récits – citons Labyrinthes (1947), Lisbeth (1953) ou La Dernière Chambre (1958), – qui ont impressionné des écrivains comme Butor, Jaccottet, Klossowski ou Thomas, et de traductions qui ont marqué leur temps. Né à Gênes en 1902, il mourra à Paris en 1996, après une vie passée à guetter la beauté et la grâce. En 2013, la réédition revue et corrigée de Labyrinthes (1947) a inauguré chez Infolio l’édition des oeuvres complètes de Guigues en collection de poche. Une occasion unique de découvrir l’une des plus mystérieuses oeuvres romanesques de la seconde moitié du XXe siècle. Une oeuvre ayant subi une «injuste occultation» et dont les différents livres sont «tous également beaux» (Philippe Jaccottet).