Le panier ne contient aucun article

Parution2019
Nombre de page280 pages
Reliurebroché
Dimension12x18 cm
Contenuillustrations nb
ISBN9782884748452

Le fin mot de l'Histoire III

Chroniques de Vigousse 2017-2019

Laurent Flutsch

Quand il s’agit de décrypter l’actualité, l’hebdomadaire satirique Vigousse ne lésine pas sur les moyens. A preuve la rubrique Le fin mot de l’Histoire, qui conjugue le présent au passé et réciproquement avec un souci permanent et scrupuleux d’exactitude historique, de bien-fondé scientifique et de bonne foi à toute épreuve, sauf si ce genre de contrainte se révèle un peu pénible.
Troisième du nom, ce recueil contient 75 chroniques de 3820 caractères environ, ce qui représente tout de même 286500 signes que les choses sont ce qu’elles sont et que ce n’est pas d’aujourd’hui. Au fil des pages, on comprend que les pires problèmes actuels viennent d’une ancienne absence de champignons, que le feu grégeois est un sujet brûlant, que le fichu patelin de Kallstadt est une malédiction planétaire ou que l’histoire de la couronne d’épines ne manque pas de piquant. On y croise toutes sortes d’énergumènes, héros de légende, conquérants, moines fanatiques, primates amoureux, fripouilles en goguette et autres créatures, dont Cléopâtre et son blé, Midas et son or, Stradivarius et son bois, Yahvé et ses drôles d’idées, et aussi un tyrannosaure percuté, un lièvre printanier, un mégacéros emprunté, un coq dégradé et un âne dérouté. Notamment.
Tous les faits historiques relatés sont certifiés rigoureusement authentiques, sauf certains.

Laurent Flutsch (1961 – 2019, plus si entente)
Face A: archéologue et historien, directeur du Musée romain de Lausanne-Vidy.
Face B: humoriste, chroniqueur satirique à La Soupe puis L’Agence sur la Radio suisse romande (RTS), co-auteur de spectacles divers et rédacteur en chef adjoint du journal satirique Vigousse.