Le panier ne contient aucun article

25.00 CHF
Ajouter au panier
Parution2008
Nombre de page96 pages
Reliurebroché
Dimension21x27 cm
Contenuillustrations couleur
ISBN9782884741552

Le temple de Chêne

1758-2008

Collectif sous la direction de Sabine Nemec-Piguet, conservatrice cantonale des monuments

À la suite de la signature du traité de Turin, en 1754, la paroisse protestante de Chêne doit abandonner son temple se trouvant sur la rive gauche de la Seymaz, nouvelle frontière avec le territoire sarde. Jean-Louis Calandrini, mathématicien et physicien, établit alors les plans d’un remarquable édifice inauguré en 1758. Le bâtiment, conçu sur un plan elliptique, est l’un des quatre temples de ce type en Suisse.

En première partie de cette publication, I. Brunier, historienne, relate l’histoire du temple de Chêne, son implantation sur le territoire de Chêne-Bougeries et les principales transformations intervenues au cours des siècles. Le professeur et théologien B. Reymond, auteur de plusieurs ouvrages sur l’architecture réformée, brosse un tableau du contexte religieux et apporte une analyse de l’architecture des temples ellipsoïdaux et ovales spécifiquement dédiés au culte réformé.

La seconde partie offre une plongée au coeur des travaux de restauration entrepris par la Fondation pour la conservation des temples genevois construits avant 1907, sous la direction de son mandataire C. Foehr et avec la collaboration de N. Sakkal, architectes de l’Atelier Féroé.

Ouvrage pointu et de référence sur un fleuron du patrimoine genevois.

Hors série de la revue Patrimoine et architecture, publié conjointement par l’État de Genève, Office du patrimoine et des sites, et la Fondation pour la conservation des temples genevois construits avant 1907.