Le panier ne contient aucun article

Ajouter au panier
Parution2011
Nombre de page224 pages
Reliurerelié
Dimension12x17.5 cm
Contenuillustrations nb
ISBN9782884746298

Les débuts du cinématographe à Genève et à Lausanne

1895-1914

Freddy Buache, Jacques Rial

Ce texte a été écrit par Freddy Buache et Jacques Rial à la fin des années 1950. A l’époque, il a été publié sous forme ronéographiée. C’est un document exceptionnel, qui mérite d’être porté à la connaissance du public, à l’occasion du 60e anniversaire du Ciné-Club universitaire de Genève, à un double titre :
- accompagnant la naissance du Ciné-Club universitaire de Genève et de la Cinémathèque suisse à Lausanne, il témoigne de la passion qui anime l’époque de sa rédaction : il constitue l’une des premières recherches sur une histoire qui n’avait laissé presque aucune trace ;
- de ce fait précisément, il offre le seul tableau existant de ce que fut le cinéma à ses débuts en Suisse romande : quels films étaient distribués, dans quelles salles, dans quelles conditions, avec quel public – ce sont les couleurs de la vie, l’atmosphère d’une époque, les goûts d’une société qui reviennent à notre mémoire.

Freddy Buache, journaliste et critique de cinéma, fondateur de la Cinémathèque suisse à Lausanne qu’il dirige de 1951 à 1996. Co-directeur du Festival de Locarno de 1967 à 1970. Professeur priva-docent à L’Université de Lausanne. Auteur d’une vingtaine de livres sur le septième art.

Jacques Rial anime le Ciné-club universitaire de Genève à la suite de Goretta et de Tanner, avant de réaliser des courts métrages qui lui permettent d’assouvir sa passion des voyages. En 1962, confronté à la première crise majeure de l’Afrique indépendante alors qu’il se trouve au Congo pour le compte de l’Unesco, il renonce au film témoignage pour s’engager dans l’action et devenir diplomate.