Le panier ne contient aucun article

Ajouter au panier
Parution2008
Nombre de page144 pages
Reliurebroché
Dimension16x24 cm
Contenuillustrations nb
ISBN9782884740852

Marcello, sculpteur, une intellectuelle dans l'ombre.

La correspondance entre la duchesse Castiglione Colonna, dite Marcello, et le Père Gratry, oratorien (1859-1869)

Christiane Dotal

Ce fonds est constitué de 42 lettres inédites de Marcello (duchesse Castiglione Colonna) adressées au Père Gratry entre 1859 et 1869. Jeune, elle a 23 ans en 1859, belle, brillante, l'auteur se livre dans son intimité. Expression de ses affects et de ses interrogations, ces lettres conservent la trace de nombreux débats d'idées du XIXe siècle. D'une intelligence vive et précoce, Marcello fait le récit de ses pensées les plus intimes dans cette surprenante correspondance. 1860-1870 sont les années les plus fécondes artistiquement mais surtout elles correspondent à une phase de doute, de questionnement autant esthétique que personnel. Pour Marcello, cette période est riche de rencontres, qui ne se cantonnent pas seulement à la société de l'aristocratie parisienne, mais également de personnalités artistiquement passablement influentes. Elle se construit un cadre amical au sein de l'intelligentsia parisienne et elle s'y épanouit en toute liberté, que ce soit avec les peintres Delacroix, Regnault, Clairin, Hébert, Bonnat ou le sculpteur Carpeaux ou encore avec Mérimée et Gounod. Cette période d'une intense activité de l'esprit, de joie mais aussi de tourments dont témoignent ces lettres, aboutit en 1869-1870 à la création de sa Pythie, sculpture qui apparaît comme le compendium de sa personnalité. Cette Pythie couronnant de nombreuses années de confessions, placée sous le grand escalier de l'Opéra Garnier à Paris est née de ses doutes, animée par son génie et de son « enthousiasme ».

Avec un texte introductif extrêmement riche et des annotations précises, le lecteur est véritablement au cœur des questions politiques et artistiques du XIXe siècle.