Le panier ne contient aucun article

Ajouter au panier
Parution2009
Nombre de page256 pages
Reliurebroché
Dimension14x20.5 cm
ISBN9782884749282

Maurice Barrès

Le Prince oublié

Jean-Pierre Colin

Dialogue d’un homme d’aujourd’hui, de sensibilité républicaine et laïque, avec un écrivain qui est comme lui né à Nancy, et dont le parcours constitue une passionnante énigme. Pourquoi Barrès, nationaliste, fervent de Boulanger et de Déroulède, anti-sémite et député boute-en-guerre, est-il un personnage avec qui le dialogue demeure fécond, un proche, un frère ? Sans doute parce qu’il fut un écrivain de haut vol, dont il faut redécouvrir les oeuvres, mais aussi parce que ses contradictions furent celles de son temps et parce qu’en beaucoup de matières il fut un visionnaire. Barrès, un moderne ?

Né en 1937, Jean-Pierre Colin est professeur des universités en science politique. Spécialiste des relations internationales, il est actuellement chercheur associé à l’Université de Paris 2 et rédacteur de l’Annuaire Français de relations internationales. Il a été conseiller auprès du ministre de la culture Jack Lang, de 1981 à 1986 et de 1988 à 1993. Conseiller auprès de la direction de l’enseignement supérieur à Paris de 1995 à 2002, il est l’auteur de Rituel pour un massacre : le système universitaire en accusation, aux éditions Georg. Comédien, il a travaillé pour le théâtre, notamment avec Antoine Vitez ; pour l’opéra contemporain, avec le Taller Amsterdam ; et pour la poésie, en particulier sous la direction d’Alain Rais et d’Ewa Levinson. Il a publié Le Mandarin étranglé : le rôle de l’art dans les transformations sociales, aux éditions Publisud. Il a également écrit pour le théâtre, notamment Un procès à la campagne, pièce en trois actes quelquefois mise en scène dans l’underground.