Le panier ne contient aucun article

Ajouter au panier
Parution2014
Nombre de page330 pages
Reliurerelié
Dimension12x18 cm
ISBN9782884748728

Nach Paris !

Louis Dumur Présentation de Françoise Dubosson et François Jacob

La Première guerre racontée par un narrateur allemand, sous la plume d’un Genevois francophile et boute-en-guerre. Août 14, un jeune homme de bonne famille de Halle part la fleur au fusil. Ses compagnons d’armes, les officiers, la troupe, puis l’approche du front, la bataille et les bombardements, enfin l’occupation, les destructions et massacres, tout cela au pas de charge et avec des descriptions horrifiques de la barbarie allemande.
Une charge féroce contre le « Boche » et ses crimes, mais aussi un témoignage terrifiant sur la guerre.

Une pièce au dossier des horreurs de la guerre. Un roman qui rappelle comment, de part et d’autre, se nourrirent la colère et la haine.

Louis Dumur, né à Genève en 1860 et mort le 28 mars 1933, est un romancier, poète et dramaturge français d’origine suisse. Après avoir fondé la revue La Pléiade avec Édouard Dubus et George-Albert Aurier, il est avec Alfred Valette l’un des fondateurs du nouveau Mercure de France, dont il est rédacteur en chef en 1889 et secrétaire général en 1895. Ses romans s’inscrivent dans la mouvance dite fin-de-siècle. Après la Première Guerre mondiale, il se consacre à l’écriture de romans revanchards en rupture avec son souci esthétique antérieur.

François Jacob est conservateur du Musée Voltaire de Genève et président de la Société Louis Dumur.