Le panier ne contient aucun article

Ajouter au panier
Parution2015
Nombre de page340 pages
Reliurerelié
Dimension23x28 cm
Contenuillustrations couleur & nb
ISBN9782884748155

Photographie aérienne et archéologie

Une aventure sur les traces de l'humanité

Alexandra Cordier, René Goguey

Dans les années 1950, René Goguey, effectua des «missions photos» dans le cadre de l’Armée de l’Air où il atteignit le grade de lieutenant-colonel. Ses premières découvertes sont l’objet d’une thèse de l’Ecole pratique des Hautes Etudes. Il utilise jusqu’en 1973 des avions militaires de Dijon-Longvic ou Strasbourg-Entzheim (33e escadre de Reconnaissance). Après un crash par rupture du vilebrequin d’un avion d’Aéro-Club, il obtint l’achat d’un avion réservé à la recherche archéologique et scientifique avec lequel 2000 heures de vol ont été effectuées. L’aérophotothèque René Goguey rassemble plus de 100'000 diapositives et films professionnels. Leur numérisation permit de faire l’inventaire de toutes les découvertes. Les plus spectaculaires concernent un second théâtre – l’un des plus grands de la Gaule – à Autun, les traces du siège d’Alésia (camp de Labienus), le plan d’un camp de la VIIIe Légion à Mirebeau. Sur le Danube, des habitats, un camp avec remparts, une nécropole sarmate sont à signaler.

René Goguey est associé à l’U.M.R. 6298 ArtéHis du CNRS, membre de l’Académie des Arts et Belles-Lettres de Dijon, fondateur du C.R.R.A.B. Des expositions à Paris, Londres, Bruxelles, Amsterdam, Dijon, Budapest, des films distingués par des prix divers assurent la diffusion de ses recherches.

Alexandra Cordier travaille depuis 2008 avec René Goguey. Elle a entrepris la numérisation de l’ensemble des diapositives de l’aérophotothèque. Avec Dominique Lebrun aux commandes, elle réalise depuis 2009 àbord d’un avion DR400 basé à Dijon-Darois des photographies aériennes sur une partie de la Bourgogne. La photothèque s’enrichit ainsi chaque année. Doctorante à l’Université de Bourgogne, elle est membre de l’U.M.R. 6298 ArtéHis du CNRS.