Le panier ne contient aucun article

Parution2018
Nombre de page220 pages
Reliurerelié
Dimension22x28 cm
Contenu175 illustrations couleur
ISBN9782884744232

Raoul Domenjoz (1896-1978)

La nostalgie de l'infini

Sous la direction de Edith Carey

Né à Lausanne, Raoul Domenjoz «monte» à Paris en 1920 où il parvient rapidement à la notoriété grâce à sa présence annuelle aux différents Salons de la capitale et à ses expositions dans des galeries de renom. En 1939, la guerre l’oblige à rentrer au pays où il obtient plusieurs commandes publiques tout en participant aux expositions nationales. Il sera régulièrement invité par la galerie Vallotton à Lausanne. S’il a abordé tous les genres picturaux, c’est dans le paysage et la scène d’intérieur qu’il donnera le meilleur de lui-même. Il fera de fréquents voyages, ce qui lui permettra de renouveler ses sources d’inspiration, quand bien même il restera toute sa vie attiré par l’immensité des horizons marins, les ports et les bateaux.
Exposition à l’Espace Arlaud à Lausanne, du 4 mai au 15 juillet 2018.

Direction: Edith Carey, historienne de l’art, a été conservatrice au Musée des beaux-arts de Vevey (Musée Jenisch), présidente de la Fondation Casimir Reymond, de la Société vaudoise de beaux-arts (auj. AVV). Juliette Lavie, Docteur en histoire de l’art contemporain et de la photographie de l’Université de Paris-Nanterre. Dominique Hoeltschi, historienne de l’art, centre ses recherches sur la période moderne et contemporaine, plus particulièrement sur la scène helvétique. Fleur Heiniger, jeune historienne de l‘art. Marc Lamunière, qui a bien connu l’artiste, est auteur de plusieurs publications sur l’éthique de la presse et amateur de peinture.