Le panier ne contient aucun article

15.00 CHF
Parution2009
Nombre de page144 pages
Reliurebroché
Dimension12x17.5 cm
Contenuillustrations nb
ISBN9782884745819

Sortons enfin du labyrinthe!

André Corboz

Il a fallu des millénaires à l’humanité pour passer du concept de destin à la notion de responsabilité individuelle. Cette évolution, quoiqu’essentielle, est loin de s’être imposée partout. Les conséquences de cette situation peuvent être catastrophiques, dès lors que les populations ne vivent plus séparément, mais migrent en masse vers les territoires où elles espèrent trouver du travail.
La juxtaposition de mentalités diverses peut engendrer des tensions dangereuses. D’où la nécessité de mettre en évidence la question de la contemporanéité, pour faire prendre conscience à chacun qu’il ne suffit pas de vivre dans un même lieu et à une même époque pour être identique à ses voisins et à ses collègues.
Les sociétés occidentales actuelles doivent se rendre compte que ce problème est aussi difficile à résoudre que si l’on plaçait côte à côte un Grec du Ve siècle avant notre ère, un paysan des Alpes du XIIe siècle, un Amérindien d’Amazonie, un indigène de Bornéo, un ouvrier de 1850, un marabout africain et un spécialiste du big-bang : même si par hypothèse ces personnages parlaient la même langue, les évidences inconscientes guidant chacun rendraient impossible toute véritable communication.

La réflexion originale d’un homme pour qui le «vivre ensemble» a été la préoccupation de toute une vie.
Un ouvrage stimulant pour quiconque essaie de prendre une vue surplombante de nos sociétés et de leur devenir.

André Corboz naît en 1928 à Genève. Il entame une carrière de juriste, avant de succomber à une vocation d’historien et de spécialiste de la ville. En 1967 il est nommé professeur à l’Université de Montréal, puis il est appelé à succéder à Paul Hofer à la chaire d’histoire de l’urbanisme à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich. Son enseignement porte entre autres sur la formation du territoire et du paysage américains. Chercheur au Getty Center à Los Angeles en 1986-1987, il publie plusieurs ouvrages dont Deux capitales françaises, Saint-Pétersbourg et Washington (Infolio 2003), Le Territoire comme palimpseste (L’imprimeur 2002), Canaletto. Una Venezia immaginaria (Electa 1985), Haut Moyen Age (OLF 1970) et L’invention de Carouge 1772-1792 (Payot 1968). En 2003, l’Académie d’architecture lui décerne la médaille de l’Histoire de l’art.