Le panier ne contient aucun article

Parution2019
Nombre de page96 pages
Reliurebroché
Dimension12x18 cm
ISBN9782884749794

TM

Alexandre Friederich

Un balayeur se raconte. Il vit pauvrement dans un squat genevois, mais son regard s’aiguise à observer ses contemporains. Après des voyages, à Mexico ou en Arles, de retour à Genève et au contact d’une coloc, il va changer. Il se met en mode active, hyperactive. Il change de monde. Mais pour quoi faire? pour devenir qui? Avec Friederich, on enjambe gaiement le récit picaresque, la réflexion philosophique et la considération sociologique. Une manière décalée, et donc féconde, de reposer frontalement les questions de la consommation et de la décroissance.
Que signifie vivre à la marge dans un pays du trop-plein? Que signifie la pauvreté dans un pays de surabondance? Que signifie la liberté dans un pays de la surréglementation? La littérature peut dire quelque chose du réel. Sans grande théorie et sans jugement de valeur. Juste poser de bonnes questions. À vous de tenter d’y répondre.

Alexandre Friederich est né en 1965 en Suisse. Il a étudié la philosophie à l’Université de Genève. Il est l’auteur d’une vingtaine de livres. Il a mené longtemps une vie professionnelle d’afficheur. Il vit actuellement à l’étranger. Alexandre Friederich est connu du grand public pour avoir publié, outre des essais littéraires expérimentaux, de brefs récits qui traversent les genres, dans une prose nerveuse et vigoureuse: EasyJet (Allia, 2014), Fordetroit (Allia, 2015) et Constance (Infolio, 2016).