Le panier ne contient aucun article

Parution2017
Nombre de page208 pages
Reliurebroché
Dimension12x18 cm
ISBN9782884749541

Trois femmes

Isabelle de Charrière Introduction de Claire Jaquier

Trois Françaises émigrées en Allemagne, pendant la Révolution, cherchent à vivre, dans l’épreuve d’une situation qui met en crise les normes sociales et morales acquises en France: tel est le sujet de Trois femmes, paru en 1796. Émilie, une jeune noble, se retrouve orpheline et sans fortune dans le bourg d’Altendorf, accompagnée de Joséphine, sa servante. Constance, une femme d’expérience, veuve et riche, s’installe auprès d’elles et guide secrètement les pas d’Émilie. Les trois femmes mêlent leurs destins, qui s’éclairent l’un l’autre : les règles de conduite qui prévalaient en France pour Émilie se révèlent inadéquates; aussi apprend-elle par sa servante à nuancer ses exigences morales au gré de la nécessité. Constance, grâce à une fortune d’origine douteuse, répand le bien autour d’elle et soutient les projets d’éducation publique du jeune seigneur d’Altendorf. Témoin de l’histoire, le narrateur, l’abbé de la Tour, assume le récit en prêtant sa voix aux divers personnages.

Isabelle de Tull (1740-1805), née au château de Zuylen, en Hollande, est issue d’une famille d’ancienne noblesse. Elle reçoit une éducation francophone. Après son mariage tardif avec Charles-Emmanuel de Charrière, issu d’une famille noble du Pays de Vaud, elle s’installe à Colombier, près de Neuchâtel, où elle passera toute sa vie. Mme de Charrière excelle aussi bien dans le roman que dans la correspondance, le théâtre ou le pamphlet politique.