Le panier ne contient aucun article

Parution2016
Nombre de page128 pages
Dimension12x18 cm
ISBN9782884743174

Trois pièces d'Agota Kristof

Rennie Yotova, Sara De Balsi

Dans les pièces Un rat qui passe, La Clé de l’ascenseur et Le Monstre, Agota Kristof dénonce la violence des régimes totalitaires. Elle tourne en dérision la monstruosité du pouvoir absolu. «C’est dangereux, les gens qui ont des idéals. C’est la pire des races. Ils sont capables de tout et de n’importe quoi», affirme un personnage. Peut-être le seul porte-parole de l’autrice dans une oeuvre où règne l’ambiguïté. Dans leur puissante évocation de la révolte de l’homme contre les autoritarismes, ces pièces d’Agota Kristof sont d’une brûlante actualité.

Rennie Yotova est professeure de littératures francophones à l’Université de Sofia St Clément d’Ohrid et est responsable du CREFECO de l’OIF. Elle est l’autrice notamment des essais Écrire le viol (Non Lieu, 2007) et La Trilogie des jumeaux d’Agota Kristof (Infolio, 2011).

Sara De Balsi est doctorante en littérature française et comparée à l’Université de Cergy-Pontoise. Elle prépare une thèse sur l’oeuvre d’Agota Kristof. Elle a codirigé Le choix d’écrire en français. Études sur la francophonie translingue (Encrage, 2016).