UGS : 9782889681211 Catégories : , , , Étiquettes : , , ,

Ensembles urbains Genève 21
Alfred-Bertrand. Champel (Revue FAS)
Raphaël Nussbaumer et Marie Theres Stauffer
ISBN 9782889681211

 23.00

Ensembles urbains Genève 21 Alfred-Bertrand. Champel

Auteur

,

Parution

Format

22 x 30 cm

Nombre de pages

40 pages

Contenu

nombreuses illustrations et plans NB/couleur

Reliure

agrafé

ISBN

9782889681211

Genève est unique en Suisse par la très grande qualité et diversité de l’habitat à caractère urbain qui la compose. Depuis le XVIe siècle, la ville a été confrontée à différentes périodes d’expansion rapide et à une forte densité; elle a su y répondre d’une manière pertinente.
Nous parlons aujourd’hui de crise du logement, de développement soutenu et du manque de bassin de croissance pour le territoire de la ville, autant de sujets qui sont d’actualité à Genève depuis bientôt un demi-millénaire. Comme toute architecture urbaine, les exemples de ces différentes époques offrent des réponses précises aux contraintes et, dans les meilleurs cas, une inventivité face aux limitations.
Offrir une documentation précise sur des exemples clairs enrichit le débat sur la production de logements tout en offrant une profondeur de champ identitaire à l’architecture urbaine de Genève.
Ancrés dans cette dimension historique, tous les cahiers proposent le regard singulier d’un architecte contemporain sur la substance typologique d’un ensemble urbain construit au moment où l’intensité du développement du logement dans la ville est forte.

Présentation du volume
Les immeubles d’habitation qui bordent aujourd’hui l’avenue Alfred-Bertrand sous la forme d’une longue barre se distinguent tout d’abord par leur situation particulière: À l’est, ils font face aux hautes rangées d’arbres du parc Bertrand, tandis qu’à l’ouest, ils forment une limite largement hermétique avec d’autres barres d’immeubles.
Ces immeubles d’habitation, construits dans une première étape par Léon Bovy puis par Bovy & Reverdin, constituent le noyau d’un ensemble d’une bonne vingtaine de bâtiments érigés entre les années 1910 et 1960 dans le quartier situé entre la route de Florissant et le plateau de Champel, et dont la structure urbaine est exemplaire des concepts d’extension de la ville de Genève à partir de 1900. La construction de quartiers urbains au sud-est de la vieille ville historique est d’un grand intérêt, car elles concrétisent, au travers d’une morphologie de barres et d’îlots ouverts, les importants débats de nature hygiéniste entamés au milieu du XIXe siècle. Par conséquent, la typologie des squares a été introduite au travers de cette même approche.
En outre, les constructions de Léon Bovy et de Bovy & Reverdin sont hautement révélatrices de leur contexte historique, car leur conception se situe à la croisée de l’architecture classique, du Heimatstil aux accents gothiques et du «Neues Bauen». Ainsi, les typologies des plans reflètent des aspects historiques tels que les séquences spatiales en enfilade. En revanche, pour la conception des façades, les architectes impliqués ont intégré des formes d’expression de différentes époques: ainsi, dans cette partie des bâtiments, les formes et les modes de construction anciens et nouveaux sont réunis de manière aussi variée que fructueuse.

Raphaël Nussbaumer, architecte diplômé́ de l’EPFZ, membre de la FAS et de la SIA, codirige Burrus Nussbaumer Architectes à Genève. Marie Theres Stauffer est professeure d'histoire de l'architecture et d'urbanisme au Département d'histoire de l'art et de musicologie à l'Université de Genève.

Choix de la devise
EUR Euro